Fédération Française de BaDminton
Boutique en ligne

 

Inscription newsletter
Du coté du Languedoc-Roussillon

Les Championnats de France Sport Adapté de Badminton du 9 et 10 novembre 2013 accueillis à Mèze ont été l’occasion de réunir les deux ligues et de formaliser un accord de partenariat.

Les ligues de Badminton et de Sport Adapté Languedoc-Roussillon ont une ambition commune en ce qui concerne le développement et la promotion du badminton pour les personnes handicapées mentales ou atteintes de troubles psychiques concernant notamment :
• L’intégration des personnes handicapées dans les Clubs et compétitions,
• La formation initiale et continue des cadres, enseignants et dirigeants,
• La production de documents à but informatif et promotionnel,
• L’organisation de manifestations, de stages et de démonstrations.

Les principaux points à retenir de cette convention :

1- Manifestations sportives et stages : Cf. article 2 pour plus de détails
Les 2 Ligues encouragent leurs Clubs ou Associations et Comités Départementaux à organiser des rencontres pour préparer les sportifs aux compétitions inscrites dans le calendrier sportif Sport Adapté Languedoc-Roussillon.

2- Licences : Cf. Article 3
Les sportifs licenciés à la FFSA pourront être accueillis dans les programmes d’entrainement et les animations sportives des Clubs de la ligue de Badminton ; il pourra leur être demandé le versement d’une cotisation annuelle d’adhésion.
La dispense de licence FFBaD accordée aux sportifs licenciés à la FFSA ne vaut que pour les entrainements et animations sportives. Les sportifs licenciés à la FFSA capables et désireux de s’engager dans des compétitions fédérales FFBaD, devront prendre une licence auprès de celle-ci. Ils pourront conserver une double licence aussi longtemps qu’ils le souhaiteront.
De même, les sportifs non adhérents FFSA, pratiquant régulièrement le Badminton en club ordinaire devront s’affilier à la FFSA pour disputer les rencontres du calendrier fédéral FFSA.

3- Formation des Cadres
Les deux ligues s’engagent à mettre en place des formations communes concernant l’encadrement des sportifs en situation de handicap mental ou atteint de troubles psychiques.
Je remercie Jean Claude CLOQUELL qui, par son travail et les bonnes relations qu’il entretient avec les représentants du Sport Adapté, a pu mener à terme cette mission.
Nous restons tous deux, à disposition des Présidents de Clubs et de Comités Départementaux de badminton qui souhaiteraient obtenir plus d’informations sur l’accueil des publics en situation de handicap mental ou atteint de troubles psychiques.




aperçu du site