Fédération Française de BaDminton
Accueil Fédération Française de Badminton
Le matériel
Image Equipe

Boutique en ligne

 

Inscription newsletter
Une raquette, un volant, des baskets et c'est parti !
 

Le badminton a la particularité de demander peu de matériel pour pouvoir jouer. En plus de chaussures adaptées à la pratique du sport en salle, le badminton nécessite uniquement d’être muni d’une raquette et d’un volant. Pas besoin non plus d’avoir un budget exorbitant puisque l’on trouve du matériel de bonne qualité à un prix raisonnable.


LA RAQUETTE

  • En aluminium, adaptée aux scolaires et débutants. Ces raquettes sont assez lourdes, mais solides. Leur coût est peu onéreux.
  • Mi alu-mi-graphite, adaptée au joueur de club régulier. Raquettes un peu plus couteuses, mais offrant un confort de jeu avec son poids moins élevé.
  • Graphite, adaptée aux joueurs compétiteurs. Plus fragiles, ces raquettes légères offrent un meilleur rendement. La gamme de prix est supérieure.

Le poids de la raquette oscille entre 80 grammes et 120 grammes. Le poids de la raquette influe sur plusieurs paramètres, à savoir, la maniabilité, la puissance et la sensation. En savoir plus (lien à placer)
 


 

 LE CORDAGE


Le boyau est le plus ancien des cordages, ce dernier a quasiment disparu.

Aujourd’hui, le nylon (cordage synthétique) est le plus adapté à la pratique.
Il est beaucoup moins fragile et moins onéreux qu’un cordage boyau.
La tension oscille entre 8-9 kg pour un cordage d’origine jusqu’à 13 kg pour les compétiteurs de bon niveau.

Plus un cordage est tendu, plus il se rigidifie supprimant son élasticité et donc sa puissance mais il augmente la précision. Moins un cordage est tendu, plus il restitue la puissance au détriment de la précision.


 

 LES VOLANTS


Un volant pèse environ 5 grammes.
Il se caractérise par un bouchon et une jupe.

En savoir plus

Il existe 2 types de volants :


  • Volant en plastique :
Son bouchon est soit en liège soit en plastique, sa jupe, en plastique. Il est adapté au niveau débutant car il est plus résistant mais il vole moins bien qu’un volant en plume.
Un volant avec bouchon de liège apportera au joueur plus de sensations mais un coût légèrement plus élevé au volant bouchon plastique.
Le volant plastique reste néanmoins moins couteux qu’un volant plumes.
  • Volant Plume : 
C’est le volant utilisé pour la compétition.
Il est constitué de 16 plumes d’oie ou de canard.
Il permet d’obtenir une trajectoire constante et précise. Néanmoins sa durée de vie est très limitée : la consommation moyenne au cours d’un match de haut-niveau se situe autour de 12 volants.
 

 
A noter que la FFBaD classe annuellement les volants plume en vue de garantir une qualité.
 
La liste des volants classés


aperçu du site