Fédération Française de BaDminton
20/03/18
Top 10 des bonnes raisons d’aller aux Orléans Masters
Depuis sa montée en gamme et son entrée dans le circuit BWF World Tour(niveau 6), Orléans est devenu « the place to be » pour le badminton Français. Et on vous dit pourquoi.
Parce que du Français, il y en aura !
La France face au reste du monde. Cela pourrait être la raison d’être de la compétition. Cette année, pas moins de 32 Tricolores fouleront les courts du Palais des Sports d'Orléans. Parmi eux, des médaillés européens (Audrey Fontaine et Ronan Labar et les membres de l’équipe de France masculine) et de nombreux champions de France. La crème de la crème !

Parce qu’ils ont souvent compté parmi les finalistes du tournoi
Voir du bad international, c’est bien. C’est encore mieux quand un Français est en lice pour faire quelque chose de grand. L’an dernier, Lucas Corvée et la paire Delphine Delrue/Léa Palermo ont été finalistes. Go, France go !

Parce qu’ils comptent quand même sur votre soutien.
C’est vrai quoi, une belle perf’ c’est plus facile quand on a le soutien du public. Alors pour une fois on ne s’en prive pas et on chante, chante, chante ce refrain qui nous plait.

Parce que face aux Bleus, il y aura les Danois…
…et les Allemands, et les Indiens, et les Bulgares, et les Hollandais et les Malaisiens… Des belles nations, talentueuses, qui sauront mener la vie dure à nos tricolores. Parmi eux, des grands noms : Jan O Jorgensen, Stefani et Gabriela Stoeva, Mia Blichfeldt, Joachim Fisher Nielsen… On vous a dit qu’il y aura des Danois ?

Parce que de toutes façons, on annonce de la pluie
Oui, il pleut depuis 3 mois et ça va continuer. Alors autant ne pas regarder ce qui se passe dehors et venir admirer un sport qu’on aime. Ennui : 0, déprime : 0, badminton : 1

Parce que c’est la ville de Jeanne D’Arc
Classée « ville d’art et d’histoire », Orléans dispose d’un patrimoine impressionnant. De quoi donner des envies de sorties entre deux matchs.

Et que certains Châteaux de La Loire ne sont pas loin du tout
On se dit tous « il faudrait que j’aille visiter les Châteaux de la Loire », mais on ne le fait jamais. Eh bien c’est l’occasion ! Et parmi les plus grands, Chambord n’est qu’à 50 petites minutes…

Parce que c’est le week-end de Pâques
Et donc qui dit week-end de Pâques dit le lundi férié pour se remettre de ses émotions. Et au vu des tableaux, on se dit que le lundi ne sera pas de trop !

Et qu’Orléans n’est qu’à 1h de train pour les Parisiens
1h de TER, 30 trains par jour… L’excuse des transports n’est pas recevable, désolé.

Et parce que Plumy a déjà pris ses billets.

Il compte les jours jusqu’au début de la compétition et a hâte de vous retrouver. Alors, s’il vous plait, ne le décevez pas.

Allez, hop ! On prend ses billets ici et on file à Orléans !
www.orleansinternational.fr/billetterie
aperçu du site