Fédération Française de BaDminton
25/02/2021
Le mouvement sportif mobilisé
Réunis au CNOSF, Yohan PENEL et les présidents des fédérations des sports de salle ont tenu une conférence de presse exceptionnelle ce jeudi midi, pour rappeler les problématiques liées à l’arrêt de la pratique sportive.
Nombreux étaient les présidents de fédération aujourd’hui au CNOSF, pour alerter le Gouvernement sur la situation actuelle des fédérations et des clubs des sports en salle. Depuis le 16 janvier 2021 et la suspension des activités sportives et physiques en intérieur pour les mineurs, aucune évolution n’a été communiquée par l’État pour envisager une reprise. Les licenciés, les clubs et toutes les structures sportives sont en attente de réponses et espèrent une reprise de leur sport favori. Inquiètes pour la santé de leurs structures affiliées, les fédérations, dont la Fédération Française de Badminton, appellent à une reprise rapide auprès du Gouvernement.

En tant que porte-parole des clubs et des licenciés, les fédérations des sports de salle réclament avec force un retour des pratiquants dans les clubs dès que possible selon des protocoles sanitaires adaptés ; un soutien significatif pour doter les clubs de masques sportifs ; un « certain » accueil de partenaires et public ainsi qu’un fond de soutien direct pour les fédérations de sports de salle beaucoup plus touchées que les sports en extérieur.

Les fédérations représentées : badminton, basketball, boxe, bowling & sports de quille, escrime, gymnastique, handball, hockey-sur-glace, judo, karaté, kick boxing, lutte, savate, sports de glace, tennis de table, volleyball.


Yohan PENEL : "Cette conférence de presse répondait à 3 objectifs. Le premier, parler d'une seule et même voix pour toutes les disciplines d'intérieur. Deuxièmement, montrer qu'une nouvelle fois, nous n'abandonnons pas notre ambition sociale. Enfin, le haut niveau nous montre qu'une pratique pour tous les licenciés est possible dans le respect de toutes les mesures sanitaires."

Retrouvez la présentation de la conférence en cliquant ici.

Crédits photos : CNOSF/KSMP
aperçu du site