Fédération Française de BaDminton
14/09/2020
La FFBaD innove et modifie ses statuts
Afin de moderniser sa gouvernance, la FFBaD a modifié ses statuts à l’occasion de son assemblée générale tenue en visio-conférence le week-end dernier. Les nouveaux statuts s’inscrivent dans une gouvernance modernisée avec pour objectifs de mieux délibérer, mieux décider et mieux évaluer.
Avec un Conseil Exécutif de 22 membres et un Haut Conseil de 14 personnes, la FFBaD espère une plus grande efficacité de sa vie politique.
Dans la nouvelle architecture statutaire de la gouvernance figurent également le Conseil des présidents de ligues, un comité d’éthique et l’entrée de la démocratie participative en complément de la démocratie représentative. Celle-ci permet le droit de pétition, l’interpellation, le sondage consultatif et le groupe de travail de consensus comme outils politiques véritablement innovants.


Qui sont les 22 membres du conseil exécutif ?
19 membres sont élus par scrutin de liste
  • 14 postes à la liste ayant obtenu au moins 50 % des voix
  • 5 postes au plus fort du reste de chaque liste, chaque liste étant bénéficiaire
  • Vote à deux tours (si plus de 2 listes)

3 postes dont 1 médecin au scrutin plurinominal


Qui sont les 14 membres du Haut Conseil ?
  • 2 Présidents de ligues en exercice (1F et 1H)
  • 2 Présidents de Comités Départementaux en exercice (1 F et 1 H)
  • 2 représentants des officiels Techniques (1 F et 1 H)
  • 2 membres représentant les encadrants (1F et 1 H)
  • 2 membres représentant le badminton partagé (handicapés) (1 F et 1 H)
  • 2 membres représentant les athlètes de haut niveau (1F et 1 H)
  • 2 membres représentant les anciens élus (totalisant au moins 2 mandats fédéraux), dont l'un d'entre eux préside le Haut Conseil. (1 F et 1 H)


« Ce fut un travail de longue haleine et nous sommes particulièrement heureux d’aboutir aujourd’hui sur ce nouveau fonctionnement. Le Conseil Exécutif dont l’élection associe majoritairement un scrutin de liste et un scrutin plurinominal, sera plus efficace que notre ancien Conseil d’Administration. Le Haut Conseil représentatif de toutes les forces vives du badminton français, contrôlera mais sera également déterminant dans le son rôle de force de proposition » déclare Florent Chayet, président de la FFBaD.


La Fédération Française de Badminton a été accompagnée par le cabinet d'avocats CDES conseil de Limoges dans cette démarche qui sera complètement opérationnelle à partir des prochaines élections, prévues lors de l’assemblée générale le 12 décembre prochain.
aperçu du site