Fédération Française de BaDminton
Haut Niveau L'Equipe de France
Image Equipe

Boutique en ligne

Inscription newsletter
24/05/18
Thomas Cup 2018 : les Japonais mettent fin au rêve bleu
Jour de quart de finale pour l’équipe de France masculine aux championnats du monde par équipe à Bangkok (Thaïlande). Les Français étaient opposés aux vainqueurs de l’édition 2014, le Japon. Malgré un beau combat, notamment avec un Lucas Corvée des grands jours, les Bleus se sont inclinés 3/1.
Les deux équipes s’étaient déjà rencontrées, en 2014 justement, au même stade de la compétition. Cette année-là, les Nippons avaient alors stoppé le rêve bleu en l’emportant 3 rencontres à 1. Certains joueurs tricolores de l’époque (Brice Leverdez, Lucas Corvée, Bastian Kersaudy) étaient de nouveau sur le court aujourd’hui, prêts à prendre leur revanche 4 ans après.


Déjà de l’aventure il y’a 4 ans, où il avait apporté le seul point Français de la rencontre, Brice Leverdez devait faire aussi bien cette année face au numéro 12 mondial, Kento Momota, de retour en sélection nationale après sa suspension d’un an. Dès le début du match, la rencontre a tourné en la faveur du Japonais, rapidement devant au score (11-6 à la pause) et creusant un peu plus l’écart. Il emporte le premier set 21/13. Le deuxième set est de même augure, le Français parvenant que très rarement à déstabiliser le Japonais. Score final : 21/13 21/11.
France 0 – Japon 1

Pour revenir à hauteur, Bastian Kersaudy et Julien Maio (47èmes) avaient la lourde tâche de faire tomber les 6èmes mondiaux : Takeshi Kamura et Keigo Sonoda. Bien dans leur match et déterminés, les Bleus tiennent tête aux favoris et sont devant à la pause (11/7). Mais progressivement, leurs adversaires font étalage de leur talent et reprennent peu à peu les commandes du match. Ils reviennent à hauteur (12/12), avant d’inverser la tendance du set et l’emporter 21/15. Le deuxième est plus difficile pour les Bleus, dominés sur plusieurs plans. Score final : 21/15 21/9
France 0 – Japon 2

A ce stade, il n’y a plus de place pour les erreurs. Une défaite et la compétition s’arrête là. En cas de victoire, les bleus reprennent espoir. C’est à Lucas Corvée (n°43) que revient la lourde tâche de garder les bleus en vie face au 17ème mondial Kazumasa Sakai. Jamais il n’avait battu de joueur aussi bien classé. Mais aujourd’hui, c’était SON jour. Solide d’entrée, Lucas Corvée pousse son adversaire de nombreuses fois à la faute pour prendre les commandes du match. Malgré un petit coup de mou sans conséquence en fin de set, il remporte la première manche 21/17. Le deuxième set est un peu plus disputé entre les deux hommes, mais Lucas est confiant et assure proprement le premier point à la France (21/17 21/19). La partie est relancée !
France 1 – Japon 2

Revigorés par cette victoire, Thom Gicquel et Ronan Labar (n°103) ont tenté eux aussi de créer l’exploit face aux 32èmes mondiaux Hiroyuki Endo et Yuta Watanabe. D’entrée, les Tricolores tiennent tête à leurs adversaires, jamais séparés de plus de 2 points l’un de l’autre jusqu’à la pause (11/10 en faveur des Bleus). C’est à ce moment que les Nippons ont repris 3 points d’avance, suffisant pour empocher le premier set 21/17. La tension remonte d’un cran alors que le second set est toujours aussi disputé. Les Français osent et sont tout proches d’aller chercher un 3ème set. En vain, les Japonais l’emportent au terme d’un incroyable volant de match 21/17 21/18.
France 1 – Japon 3

Comme il y a 4 ans, la folle aventure des Bleus aux championnats du monde par équipe masculine est stoppée au stade des quarts de finale par le Japon. Une aventure néanmoins satisfaisante où les Bleus ont montré qu’il fallait compter sur eux. Les meilleurs mondiaux sont bel et bien prévenus ! Ils terminent ainsi leurs championnats du monde avec un bilan équilibré de 2 victoires (dont une contre l’Inde en poule) et deux défaites (contre la Chine et le Japon).

Retrouvez les résultats >>
 
aperçu du site