Fédération Française de BaDminton
Haut Niveau L'Equipe de France
Image Equipe

Boutique en ligne

Inscription newsletter
22/03/18
Thomas et Uber Cup 2018 : le tirage au sort
La France sera représentée par ses deux équipes (masculine et féminine) aux championnats du monde par équipe à Bangkok du 20 au 27 mai 2018. Le tirage au sort a été effectué aujourd’hui et le niveau des poules s’annonce haut.
Uber Cup

C’est la bonne surprise de la semaine. Après les forfaits des équipes classées devant la France au classement des nations, les joueuses tricolores seront de la partie en Thaïlande. L’occasion pour les Françaises de faire leurs armes face aux meilleures badistes mondiales puisqu’elles ont hérité d’un groupe particulièrement difficile avec la Chine, l’Indonésie et la Malaisie.
3 autres nations européennes seront aussi présentes. Le Danemark et la Russie se rencontreront en poule tandis que les Allemandes seront notamment opposées aux joueuses locales.
 


Thomas Cup

Qualifiés suite à leur médaille de bronze aux derniers championnats d’Europe, les joueurs Français se rendront en Thaïlande avec envie, même si la tâche ne sera pas simple. En poule, les Bleus retrouveront la Chine, l’Inde et l’Australie. Si les deux pays asiatiques seront difficiles à faire chuter, une victoire est possible face à l’Australie.
Côté européen, comme chez les filles, les Danois et les Russes seront dans le même groupe, opposés notamment à la Malaisie. Les Allemands retrouveront les joueurs de Taipei et le Japon.



La réaction de Fabrice Vallet, DTN adjoint chargé du haut niveau :
"Nous savions au moment de la qualification des hommes à Kazan que le challenge serait relevé pour notre équipe de Thomas Cup.
Le tirage effectué ce jour (Chine, Inde, Australie), est une formidable opportunité de concrétiser les progrès réalisés durant cette dernière olympiade. Se confronter à la Chine, rencontrée il y a deux ans, et à l’Inde, la nation qui monte, donnera l’occasion à nos joueurs de rivaliser avec les meilleurs joueurs du monde. Il ne faudra pas sous-estimer non plus l’Australie même si nous sommes favoris sur le papier. Confrontés aux meilleurs, nos leaders ont déjà prouvé que tout est possible, l’équipe sera donc ambitieuse à Bangkok.

La qualification des filles a été la bonne surprise de la semaine passée car repêchée suite à la défection de l’Espagne, elle donnera l’occasion à notre jeune équipe, placée dans un groupe terrible (Chine, Indonésie, Malaisie), d’être confrontée à ce qui se fait de mieux sur la planète badminton et de montrer qu’elles aussi, ont des arguments dans le concert international. Dans la lignée de leur belle prestation de Kazan, et probablement avec le retour de blessure de Delphine Lansac, elles doivent aborder cette compétition sans complexe et sans se fixer de limite."
aperçu du site