Fédération Française de BaDminton
Haut Niveau L'Equipe de France
Image Equipe

Boutique en ligne

Téléthon 2017
 
Inscription newsletter
20/10/17
Mondiaux juniors : clap de fin pour les Tricolores
Les championnats du monde se sont achevés aujourd’hui pour le clan français avec la défaite du dernier en lice, le benjamin de la bande, Christo Popov face au Malaisien Jun Hao Leong, champion d’Asie (21/14 21/12)
Tombeur de Léo Rossi en huitième, Jun Hao Leong a fait souffrir le clan Tricolore une fois de plus. Parvenu en quart de finale pour ses premiers championnats du monde, Christo Popov a eu du mal à rivaliser avec son adversaire du jour. Pourtant parti sur de très bonnes bases, le Français a mené le début de la rencontre (7/4 puis 9/6). S’en est suivi un premier passage à vide où le Malaisien en a profité pour revenir à hauteur puis prendre l’avantage dans ce quart de finale grâce à un 7/0 infligé au Français. Plus fort mentalement, le Malaisien a finalement empoché le premier set 21/14.

Pris par l’enjeu et commentant trop de fautes, Christo Popov est passé au travers du début du second set et a vite été mené 11/0 à la pause. Quelques mots de son coach Christophe Jeanjean lui ont permis de revenir dans le match, notamment grâce à quelques très beaux points, mais occultés par certaines fautes fâcheuses. L’écart était néanmoins trop important à rattraper et le Tricolore s’est finalement incliné 21/12.


Pour ses premiers championnats du monde juniors, Christo Popov, encore cadet, n’a pas à rougir de son parcours à seulement 15 ans. Il aura égalé son frère Toma Junior, qui l’an dernier s’était lui aussi hissé en quart de finale en simple hommes et en double avec Thom Gicquel… avec 2 ans de plus ! Christo Popov a prouvé cette semaine qu’il allait falloir compter sur lui pour les années à venir. Les médailles sont au bout de sa raquette.


C’est donc le clap de fin des championnats du monde pour la délégation Tricolore. Les objectifs fixés par la DTN auront été atteints, voire dépassés. Après une très belle 8ème place en équipe, les Tricolores ont prouvé une fois de plus, après leur titre européen en avril dernier, qu’ils figuraient comme la première nation européenne chez les juniors. En individuel, de beaux parcours sont à souligner, en plus du quart de Christo. La France était en effet la première nation européenne au stade des huitièmes de finale avec pas moins de 6 Français en lice, devant les Danois.

Le rendez-vous est donc pris pour l’avenir, vivement la suite !

Retrouvez tous les résultats >>

aperçu du site