Fédération Française de BaDminton
Haut Niveau L'Equipe de France
Image Equipe


Prévention Violence
 
 
Boutique en ligne

 

05/11/2022
Championnats du Monde para-badminton : 2 finales tricolores
Il y aura 3 représentants français sur les courts de Tokyo, demain, en finales des Championnats du Monde. Lucas MAZUR tentera d’empocher un 3ème titre d’affilée en simple hommes SL4, tandis que le double dames Faustine NOËL/Lénaïg MORIN visera sa première médaille ensemble. 5 médailles de bronze viennent d’ores et déjà garnir le palmarès français.
 SH6 (joueurs de petite taille)
Le double hommes Charles NOAKES/Fabien MORAT (n°2) termine en bronze après sa défaite en demi-finale 18/21 8/21 face à la paire Vitor TAVARES/ Miles KRAJEWSKI (n°5, Brésil/USA). Si les Français ont tenu le choc au premier set, le deuxième était à sens unique en faveur de leurs adversaires. Les Bleus empochent tout de même une première médaille mondiale ensemble.

SL3 et SL4 (joueurs debout avec handicap de membres inférieurs, ou une légère hémiparésie) – SU5 (joueurs debout avec handicap de membres supérieurs)

Lucas MAZUR en finale !
Le double Champion du Monde SL4 tentera une nouvelle fois de défendre son titre et visera un 3ème d’affilée. En demi-finale, le joueur de Chambly s’est imposé 21/11 21/11 face à l’Indonésien Hikmat RAMDANI (n°20), presque une formalité pour notre Champion Paralympique. En finale, il retrouvera un joueur bien connu, Fredy SETIAWAN (n°7, Indonésie), qu’il a déjà battu à 5 reprises entre 2017 et 2020. En mixte, avec Faustine NOËL (n°1), ils étaient pourtant si proches ! Battus 19/21 19/21 par les Thaïlandais SAENSUPA/ TEAMARROM (n°3), c’est une fin cruelle pour les vice-Champions Paralympiques, qui « n’étaient pas au niveau qu’[ils] espéraient ». Avec cette défaite en mixte, Lucas « mettra toute [son] énergie dans sa finale en simple ».

Faustine NOËL et Lénaïg MORIN filent en finale en signant l'exploit du jour !
Classées 23èmes, les Françaises n’étaient pas favorites face aux n°1 mondiales, Manisha RAMADASS/Mandeep Kaur MANDEEP KAUR. Ces dernières avaient privé nos Françaises du podium aux Jeux Paralympiques. Les Bretonnes se sont bien vengées avec une victoire au forceps 21/17 13/21 21/18. « On a tenu avec nos nerfs, on a tout donné, c’est le mental qui nous a fait aller jusqu’au bout. » précise Lénaïg. Les filles s’offrent leur première finale des Championnats du Monde ensemble. Demain, elles devront sortir le grand jeu face aux vice-Championnes du Monde en 2019, Leani Ratri OKTILA/Khalimatus SADIYAH (n°4, Indonésie).

En plus d’une potentielle médaille d’or, ce sont deux médailles de bronze pour Faustine NOËL. Après le mixte, la Bretonne (n°3) n’a pas fait le poids en simple SL4 face à la n°2 mondiale, Helle Sofie SAGOEY (Norvège). Elle s’incline en deux sets : 7/21 17/21.

En double hommes SL3-SL4, Guillaume GAILLY et Mathieu THOMAS (n°5) ont plié face aux Champions du Monde en titre, Manoj SARKAR et Pramod BHAGAT (n°1, Inde), 8/21 16/21. Malgré une défaite qui respecte la logique des classements, les Français ramènent une médaille de bronze supplémentaire au clan tricolore.


WH1 – WH2 (joueurs assis en fauteuil roulant)
Au bout du suspense, le double hommes de Thomas JAKOBS et David TOUPE (n°9) a craqué face à la paire n°2, RAMLI/NOORLAN (Malaisie), après 1h12 de jeu. Si proches d’une première finale en double sur des Championnats du Monde (18/21 21/18 19/21), les Français repartent de Tokyo avec une belle première médaille de bronze.

Tous les tableaux >> 
Voir le programme des finales >> 


À suivre en direct sur BWF TV
aperçu du site