Fédération Française de BaDminton
Haut Niveau L'Equipe de France
Image Equipe


Prévention Violence
 
 
Boutique en ligne

 

28/10/2022
Yonex IFB : L’aventure s’arrête pour la paire DELRUE/GICQUEL
Le superbe parcours de Thom GICQUEL et Delphine DELRUE (n°7, France) a pris fin ce vendredi face aux Indonésiens Rehan Naufal KUSHARJANTO et Lisa Ayu KUSUMAWATI (n°30). Lors des quarts de finale, les Français n’ont pas réussi à conserver leur avance et se sont fait surprendre par une paire adverse ayant parfaitement exploité leurs failles.
 Un départ canon

Comme à leur habitude cette semaine, Thom GICQUEL et Delphine DELRUE ont enflammé le stade avant même d’entrer sur le terrain. Leur superbe tournoi passionne le public et ils partaient une nouvelle fois favoris face à une paire indonésienne plus loin dans le classement mondial. Cependant, à ce niveau de la compétition, rien n’est facile et les adversaires n’étaient pas là pour faire acte de présence. Au combat sur presque toutes les attaques indonésiennes et parfois magiques sur leurs offensives, Thom et Delphine ont parfaitement exploité leurs forces. Habitués à laisser filer leur avance dans les rencontres précédentes, ils n’ont cette fois pas tremblé pour remporter froidement la première manche 21/14.

La descente aux enfers

Moins en contrôle durant le deuxième set, ils ont laissé la paire KUSHARJANTO/KUSUMAWATI dicter le tempo et ne sont pas arrivés à la pause avec l’avantage. Jouant trop peu dans la profondeur, les Français se sont fait avoir par la maîtrise de KUSUMAWATI au filet. Le 10/1 encaissé en milieu de set leur a fait mal et ils n’ont pu se relever. Le troisième set est arrivé dans une ambiance électrique.

En manque d’agressivité, Thom et Delphine ont fait la course derrière dans cette manche décisive. Leur confiance habituelle a semblé comme éteinte par l’étau que les Indonésiens resserraient un peu plus à chaque point marqué. Le stade Pierre de Coubertin s’est crispé en même temps que nos Français, incrédules devant ce scénario catastrophe. A 16/9, un réveil inespéré a eu lieu. Les phénix français renaissaient de leurs cendres pour infliger un 5/0 à des Indonésiens au souffle coupé. Thom nous offrant même de l’un des plus beaux coups du tournoi. Malheureusement, le miracle n’a pas eu lieu et la belle épopée de ce double mixte français a pris fin. Malgré la déception immense, le rendez-vous est pris pour l’année prochaine.

Thom GICQUEL et Delphine DELRUE : "On espérait mieux aujourd’hui. Ils ont changé des petites choses et on n’a pas réussi à s’adapter assez rapidement. C’est vraiment dommage. […] On repart avec pleins de souvenirs géniaux, c’était top de gagner devant notre public pour la première fois. On espérait aller plus loin mais on gardera beaucoup de positif de cette compétition."


Rehan Naufal KUSHARJANTO et Lisa Ayu KUSUMAWATI : "Notre stratégie était de pouvoir prendre l’attaque le plus possible et de jouer devant […] On a l’habitude de cet environnement comme c’est également bruyant en Indonésie. Notre objectif était simplement de rester concentré pour prendre le plus de points possibles."

aperçu du site