Fédération Française de BaDminton
Haut Niveau L'Equipe de France
Image Equipe


Boutique en ligne

 

Inscription newsletter
05/09/2021
Tokyo 2020 : L’argent pour le mixte MAZUR/NOEL
La deuxième médaille française de la journée sera en argent ! Lucas MAZUR et Faustine NOEL se sont inclinés 21/23 17/21 en finale des premiers Jeux Paralympiques de l’histoire, face aux numéros 1 mondiaux SUSANTO/OKTILA.
Faustine NOEL et Lucas MAZUR ont rendez-vous avec l’histoire à Tokyo ! Pour leur première finale paralympique, les doubles Champions d’Europe affrontent les numéros 1 mondiaux, Hary SUSANTO et Leani Ratri OKTILA (Indonésie). Les deux paires sont des habituées des grands rendez-vous, elles se sont déjà rencontrées à 6 reprises en finale sur le circuit international. La bataille s’annonce féroce sur le court entre les deux mixtes, invaincus depuis le début des Jeux. Après le titre de Lucas en simple quelques heures plus tôt, les Bleus, outsiders sur cette finale, tenteront de réaliser l’exploit d’un titre paralympique !

La rencontre débute timidement, les deux clans jouant à armes égales. Un volant bien placé de Faustine NOEL et un smash signé Lucas MAZUR plus tard, les Français font le break (11/8) ! Pourtant bien lancés, ils voient leurs adversaires recoller au score (16/16). Bien décidés à ne pas lâcher ce set, les Bleus poursuivent la bataille mais celle-ci, au bout du suspense, tourne en faveur des Indonésiens 21/23. L’entrevue d’une médaille d’or passe maintenant forcément par un troisième set, que les Français tentent d’aller chercher, en restant au coude à coude avec leurs adversaires. Face à une impasse, les Tricolores laissent échapper quelques fautes, laissant l’opportunité à la paire SUSANTO/OKTILA de prendre l’avantage. L’écart est fait, le mixte de Lucas MAZUR et Faustine NOEL s’incline 21/23 17/21 au terme d’un combat dont ils n’ont pas à rougir.

Le badminton français se régale une nouvelle fois, avec une belle médaille d’argent ! Lucas MAZUR et Faustine NOEL sont vice-Champions Paralympiques.

Faustine NOEL : « C’est beaucoup de fierté car ça a été un gros travail avec Loris (NDLR : Dufay, son entraîneur). J’ai atteint un niveau que je ne pensais pas avoir, j’ai réussi à jouer mon jeu, ça m’a rassuré et permis de rester dans le combat. Aujourd’hui ils étaient plus forts mais si on continue nos efforts dans nos entraînements, ça peut basculer. Je souhaite remercier Loris car on a énormément travaillé ensemble sur ce mixte, et le préparateur physique Arnaud Etienne, c’est grâce à lui que j’ai tenu des grosses journées. Et merci aux proches et à ma famille qui ont été énormément présents. »

Lucas MAZUR : « Je suis très heureux ! On a eu la chance de pouvoir performer ici à Tokyo, pour les premiers Jeux de para-badminton. Forcément heureux d’avoir pu écrire l’histoire de mon sport. Sur ces Jeux il y avait beaucoup de pression, j’ai parfois craqué et je remercie mes proches pour leur soutien. Aujourd’hui j’ai enchaîné deux finales à haute intensité, dans un temps réduit. J’ai eu la chance d’avoir une équipe médicale très présente, je remercie notamment les kinés du Comité Paralympique. En simple, je me suis dit qu’il fallait être patient, qu’il fallait accepter que la tempête passe et j’ai attendu mon moment. »


Voir le replay >>




aperçu du site