Fédération Française de BaDminton
Haut Niveau L'Equipe de France
Image Equipe

Boutique en ligne

 

Inscription newsletter
28/03/2021
Orléans Masters : Le titre pour Toma Junior POPOV
Après un parcours quasi sans faute dans cet Orléans Masters, ne laissant qu’un seul set lui échapper, Toma Junior POPOV conclut de la plus belle des manières et remporte la finale du simple hommes de l’Orléans Masters 23/21 21/13 face à Mads CHRISTOPHERSEN.
En finale du Super 100 d’Orléans, Toma Junior POPOV (n°47) rencontre le Danois Mads CHRISTOPHERSEN (n°108). Vainqueur en novembre du Super 100 de Saarlorlux, Tomi connaît ce genre de rendez-vous et vire en tête 11/8 en début de rencontre. La pause est bénéfique au Danois qui pousse et repasse devant (15/19) mais au moment de conclure, le Fosséen revient dans le coup, recolle au score et inverse la tendance 23/21. Il met fin à un set extrêmement disputé et prend l’ascendant sur la rencontre.
Le match a définitivement pris une autre tournure. Le deuxième set tourne rapidement à l’avantage de Tomi qui continue d’attaquer, toujours avec lucidité, sans se précipiter. Le Français enchaîne les smashs et pousse son adversaire à la faute. Le Danois est en difficulté et laisse le match lui échapper. Toma Junior POPOV peut savourer, il ajoute un nouveau trophée à son palmarès, avec cet Orléans Masters 2021, 23/21 21/13 !

Tableau simple hommes >>

Toma Junior POPOV : « Ça fait plaisir, ça concrétise tout le travail qu’on a mis en place depuis le dernier tournoi. C’est juste une étape de plus. Tout au long de la compétition j’ai augmenté mon niveau de jeu et je me suis imposé face à des joueurs qui étaient mieux classés que moi. Je me suis aussi dépassé pendant cette finale, j’ai réussi à trouver des ressources à la fin du 1er set pour sauver 2 volants de set. Tout le soutien de la France durant cette compétition a été un vrai plus. Les encouragements des bénévoles dans la salle m’ont vraiment poussé, j’aurai aimé que la salle soit pleine, mais malgré le huis-clos, c’était une belle ambiance. »

Toma POPOV : « Je savais que ça allait être un match compliqué, en face c’était un joueur danois qui joue de mieux en mieux mais moins bien classé que Tomi, donc il n’avait rien à perdre. Jusqu’à la finale, Tomi a fait un parcours très intéressant avec de supers résultats contre de très bons joueurs. C’est dur de faire la même chose en finale contre quelqu’un qui a la rage, surtout quand on a la fatigue des derniers matchs. Il fallait qu’il reste calme et lucide. Ceux qui restent le plus solides sur le court ce sont ceux qui gagnent là la fin le match. »
aperçu du site