Fédération Française de BaDminton
Haut Niveau L'Equipe de France
Image Equipe

Boutique en ligne

Inscription newsletter
01/08/19
QI Xuefei, Française !
QI Xuefei dite « FeiFei » est désormais citoyenne française. Arrivée en France fin 2014 en Bretagne - à son initiative - pour y jouer au bad, elle y a aussi rencontré l’amour. Mariée depuis quelques mois, FeiFei – à sa demande – a obtenu son passeport tricolore par décret le 20 juillet dernier.
Depuis quelques mois, la Fédération Internationale avait déjà apposé le drapeau tricolore à coté de son nom. C’est, maintenant officiel, QI Xuefei née en Chine en 1992, est une joueuse française. Pour découvrir ou redécouvrir son histoire, cliquez ICI

Avec cette naturalisation, QI Xuefei devient la numéro 1 française en étant classée à la 52ème place du classement olympique. Depuis fin 2018, elle s’entraîne déjà à l’INSEP avec le groupe de simple dames où cela crée une saine émulation. Avec Marie BATOMENE (n°76), Léonice HUET (n°97), Yaelle HOYAUX – en convalescence après une opération du coude (n°152) -, elles sont 4 à être dans la course pour 2020. Les critères de sélection mis en place par la FFBaD - qui doivent encore être validés par la commission du ministère -, associés aux règles de la BWF, feraient que QI Xuefei serait à date la représentante française dans ce tableau aux JO de Tokyo 2020.

La tricolore étrennera son nouveau passeport à l’Open d’Inde (6 au 11 aout) avant d’enchainer des tournois sur le sol européen en septembre (Ukraine et Belgique). Elle ne participera pas, tout comme les autres françaises en simple dames, aux mondiaux à Bâle (19 au 25 aout).

« Nous prenons acte de la naturalisation de QI Xuefei et c’est avec grand plaisir que nous l’intégrons à l’Equipe de France. D’ailleurs elle s’entraîne déjà à l’INSEP depuis fin 2018. C’est à sa demande et suite à son mariage qu’elle l’a obtenue. » a déclaré le président de la FFBaD Florent CHAYET.

« La saine émulation au plus haut niveau sera sans nul doute bénéfique à la qualité de la course olympique pour Tokyo. Toutes nos joueuses en bénéficieront. Bien évidemment au-delà de Tokyo les compteurs pour Paris 2024 seront remis à zéro. » a déclaré le Directeur Technique National, Philippe Limouzin
aperçu du site