Fédération Française de BaDminton
Haut Niveau L'Equipe de France
Image Equipe

Boutique en ligne

 

Inscription newsletter
23/03/19
Orléans Master : les Bleus font le plein pour la finale
Avec 3 demi-finales à Orléans, le contingent Français pouvait nourrir des espoirs de finale à Orléans. C’est chose faite ce soir avec 100% de victoires ! Nous aurons donc demain Thomas Rouxel en finale du simple hommes et une finale du double mixte franco-française avec Anne Tran/Ronan Labar et Delphine Delrue/Thom Gicquel.
Face au Néerlandais Mark Caljouw, 29ème mondial et double tenant du titre ici à Orléans, la tâche ne s’annonçait pas simple pour le dernier Français encore en lice en simple, Thomas Rouxel (n°59). Mais le joueur de Chambly n’a pas tremblé et a joué pleinement sa chance. Dès la moitié du premier set, Thomas a fait la course en tête pour ne plus la lâcher (21/19). Le scénario du deuxième set est similaire. Thomas mène 17/13 et peut alors croire à la finale. S’en suit une remontée du Hollandais qui met le mental du Tricolore à rude épreuve (17/17 puis 20/20). La fin de match est irrespirable mais Thomas peut compter sur le soutien du public. Le troisième volant de match est le bon. Thomas Rouxel est en finale de l’Orléans Masters ! Il y affrontera le Japonais Koki Watanabe, tombeur du champion olympique de la jeunesse 2018 LI Shifeng dans l’autre demi-finale.

Thomas Rouxel : « Je suis très content. Je savais que j’avais ma chance mais que c’est un adversaire compliqué. J’y ai cru à 100%, même quand il est revenu à hauteur dans le deuxième set. Je suis très heureux d’être en finale et de l’avoir battu aujourd’hui. »

Le tableau >>


Un peu plus tard et pour leur deuxième tournoi ensemble, Anne Tran et Ronan Labar ont parfaitement réussi à maitriser leur rencontre du jour face aux Indonésiens Kusharjanto/Kusumawati. Concentrés et appliqués, les deux partenaires français n’ont pas permis à leurs adversaires de s’exprimer sur ce match. Cette victoire appliquée 21/10 21/12 en 34 minutes leur permet de se qualifier pour la finale de demain face à… des Français !

Delphine Delrue et Thom Gicquel ont fait vibrer le public orléanais. Après 1h18 de jeu et un match d’une forte intensité, ils peuvent exulter : ils sont qualifiés pour la deuxième finale d’un super 100 de leur jeune carrière. Mais pour cela, il a fallu se débarrasser des coriaces joueurs de Taïwan Lee/Chang. Après 5 volants de match non concrétisés dans le premier set (25/27), il leur a fallu repartir au combat dans les deux suivants. Ce qu’ils ont fait avec confiance. Score final : 25/27 21/19 21/19.

Ronan Labar : « Nous avons fait un très bon match aujourd’hui. On s’attendait à une rencontre accrochée et finalement on gagne 10 et 12. C’est une super performance. On s’est facilité la tâche avec notre concentration du début à la fin du match. »
Anne Tran : « Le public nous a beaucoup aidé. Nous avons réussi à conserver la tactique qu’on s’était fixé jusqu’au bout et ça a payé. Je suis très contente de cette performance ».
Thom Gicquel : « Nous avons réussi à faire les bons choix lors des trois premiers coups, notamment sur la fin, ce qui nous a permis de faire la différence. La fin de match était stressante, mais nous avons réussi à conserver notre calme. »
Delphine Delrue : « On a toujours cru en nos chances. C’est pour cela qu’on a gagné aujourd’hui. C’est sûr que c’était plus difficile de repartir après la perte du premier set mais on a bien su gérer cela. »

Le tableau >>

Le programme de demain >>

aperçu du site