Fédération Française de BaDminton
17/08/15
Championnats du monde : on prend les mêmes et on recommence
Ce dimanche s’achevaient les Championnats du monde de Jakarta. Pas de novice sur les plus hautes marches du podium : les Champions de 2014 reconduisent leur sacre à l’exception du double hommes. Carolina MARIN devient la première Européenne à décrocher deux titres mondiaux en simple dames.
En double mixte, les tenants du titre Yunlei ZHAO & Nan ZHANG dominent incontestablement la discipline. Les numéros 1 mondiaux, champions olympiques en 2012, sont de nouveau sacrés Champions du monde grâce à leur victoire 21-17 21-11 sur Cheng LIU & Yixin BAO. La Chine place d’ailleurs 3 représentants sur les 4 places récompensées. Chen XU & Jin MA , têtes de série n°2, repartent avec le bronze tandis que Liliyana NATSIR & Tontowi AHMAD complètent le podium.

En simple dames, l’Espagnole Carolina MARIN, récemment devenue n°1 mondiale, confirme son statut grâce à sa deuxième victoire consécutive en Championnats du monde. Après LI Xuerui l’an dernier, c’est Saina NEHWAL qui subit sa loi en finale 21-16 21-19, en 59 minutes, le seul match de l’Espagnole à avoir duré moins d’une heure. En bronze, la Coréenne Ji Hyun SUNG et la surprise Indonésienne Lindaweni FANETRI.

On souhaite un prompt rétablissement à Ratchanok INTANON, victime d’une déchirure au mollet lors de son quart de finale contre FANETRI.

En simple hommes, LEE Chong Wei ne parvient toujours pas à décrocher son titre mondial. Comme l’an dernier, c’est CHEN Long qui le relègue sur la deuxième marche du podium grâce à sa victoire 21-14 21-17. Jan Ø JORGENSEN (Danemark), tombeur de LIN Dan en quart, s’arrête en demi-finale avec une première médaille mondiale. Kento MOMOTA (Japon) empoche la deuxième breloque de bronze.

Dans le double dames, le titre semblait promis à Qing TIAN & Yunlei ZHAO après leur victoire en quart de finale sur leurs compatriotes Xiaoli WANG/Yang YU. Les Chinoises ne faillissent pas et ne concèdent qu’un set aux Danoises Christinna PEDERSEN & Kamilla RYTTER JUHL. Score final 23-25 21-8 21-15. Les troisièmes places sont inattendues puisque les deux premières têtes de série échouent très tôt dans la compétition. Les locales Greysia POLII & Nitya Krishinda MAHESWARI ainsi que les Japonaises Naoko FUKUMAN & Kurumi YONAO en font leur affaire.

Les derniers représentants indonésiens étaient donc programmés pour clôturer la journée, dans une ambiance survoltée. Mohammad AHSAN & Hendra SETIAWAN, en délicatesse au début du tournoi (on se souvient de leur premier tour face à Baptiste CAREME & Ronan LABAR remporté 21-18 au troisième set), terminent finalement avec la médaille d’or autour du cou après leur titre de 2013. Ils battent en deux sets 21-17 21-14 Xialong LIU & Zihan QIU (Chine). LEE Yong Dae & YOO Yeon Seong et Hiroyuki ENDO & Kenichi HAYAKAWA repartent avec les médailles de bronze.

Cette édition voit donc une domination toute relative de la Chine, qui garde son emprise sur le mixte mais ne place qu’une paire sur le podium du double dames. Pire, elle est totalement absente de celui du simple dames. L’Indonésie, à domicile, réalise une bonne édition avec de nombreuses performances dans les premiers tours. Enfin, le souvenir le plus marquant de la compétition sera vraisemblablement l’ambiance extraordinaire qui aura accompagné ces Championnats à la manière d’un public de football chez nous.

Une seule occasion de les voir en France : les Yonex IFB du 20 au 25 octobre à Paris-Coubertin ! Si ce n’est pas encore fait, rendez-vous ICI pour prendre vos billets !

Pour retracer le parcours des Français, retrouvez les comptes-rendus journaliers des premiers jours : 
J1 
J2
J3


aperçu du site