Fédération Française de BaDminton
Boutique en ligne

Téléthon 2017
 
Inscription newsletter
Fondation de France

Sport et Santé en Milieu Rural

Appel à projets 2017

Pourquoi ?


Une activité physique et sportive régulière – pour peu qu’elle soit pratiquée en respectant certains principes – présente, outre son rôle socialisant, des intérêts indéniables en terme de préservation ou d’amélioration de la santé. Elle bénéficie à tous les types de populations, à tous les âges.

La France dispose de nombreux équipements sportifs. Cependant, ils sont inégalement répartis sur le territoire et ne couvrent que certaines disciplines. Les habitants de certaines communes rurales peuvent donc rencontrer des difficultés pour accéder à la pratique. Sur les 250 000 équipements sportifs en France métropolitaine, 27% sont situés en zones rurales, 45% dans les pôles urbains et 28% dans les communes péri-urbaines. Ramené à sa population –21% de la population totale – le milieu rural semble plutôt bien doté en infrastructures sportives.

Pourtant, plus d’un tiers des communes rurales en sont totalement privées et 16% seulement de ces équipements sont desservis par les transports en commun. Ils sont souvent sous-utilisés en raison du manque de proximité, d’une insuffisance d’animatrices sportives, ou de temps de trajets trop longs. Dans les territoires de montagne, sur le littoral ou dans les zones touristiques, des contraintes liées à la saisonnalité peuvent aussi freiner l’accès à une pratique régulière. Nombreuses sont donc, dans les zones rurales, les personnes qui ne peuvent bénéficier des bienfaits d’une pratique d’activités physiques et sportives assidue.

Quels objectifs ?

 
Dans une logique de prévention ou d’amélioration de la santé, la Fondation de France soutiendra des projets innovants qui favorisent l’accès à la pratique d’une activité physique régulière et de proximité pour les personnes qui en sont les plus éloignées (personnes âgées, en situation de handicap, souffrant de maladies chroniques, bénéficiaires des minima sociaux…). La santé est définie comme un état de complet bien-être physique, mental et social. Ces activités devront se dérouler en milieu rural et concerner très majoritairement les personnes qui y vivent, sans délimitation d’âge et au bénéfice du plus grand nombre. Les femmes adultes sont, par exemple, l’un des publics cibles de projets recevables.

Les structures favoriseront l’ouverture sur la vie locale et la mixité des publics. La pérennisation de l’action devra être anticipée pour une meilleure intégration sur le territoire en question.

Qui peut répondre ?


Tout organisme à but non lucratif possédant une expérience avérée sur cette thématique et pouvant justifier d’un ancrage associatif sur le territoire rural concerné :
  • association sportive ;
  • association ou réseau associatif qui a développé, en interne ou en partenariat, une compétence d’encadrement d’activités physiques et/ou sportives ;
  • structure médico-sociale ;
  • association d’usagers ;
  • junior association ;
  • collectivité locale et territoriale
 

Quels sont les principaux critères de sélection ?

 
  •  La Fondation de France sélectionnera les projets au regard des critères suivants :
  • Le projet devra être majoritairement à destination des usagers qui vivent sur le territoire rural. Les personnes bénéficiaires devront nécessairement avoir été pré-identifiées. La méthode de pré-identification doit être explicite et détaillée.
  • L’activité devra être accessible, régulière et ouverte au plus grand nombre de personnes exclues de la pratique. Une attention particulière sera portée sur les critères spécifiques de proximité avec le lieu de vie réelle des publics et de l’implication des familles.
  • Les projets d’inclusion dans les clubs sportifs locaux seront favorisés.
  • Le projet devra mobiliser un encadrement de qualité et justifier d’une articulation entre les compétences sportives et sanitaires mobilisées au service des personnes accompagnées. La démonstration d’une compétence sociale serait une plus-value pour le projet.
  • Le projet démontrera la création d’un ancrage territorial important. Il justifiera d’une collaboration avec la ou les collectivités locales et territoriales concernées. La co-construction et le travail en réseau feront l’objet d’une attention particulière.
  • Les modalités de suivi et d’évaluation de l’impact du projet devront prendre en compte les indicateurs proposés par la Fondation de France et avoir été intégrées à la démarche mise en œuvre en impliquant autant que possible les usagers.
  • Si le projet est porté par un établissement ou un service social ou médico-social, il devra démontrer comment les actions envisagées ont vocation à ouvrir l’établissement sur son environnement extérieur.
  • Les projets d’activités physiques et sportives adaptées ne seront recevables que s’ils sont construits avec un ou plusieurs établissements médico-sociaux du territoire, s’ils favorisent la mixité des publics et s’ils se déroulent sur les temps de loisirs des publics ciblés.
  • Le porteur de projets devra obligatoirement prouver la recherche de co-financement.

Les candidatures devront etre envoyées avant le 21 février 2018


Retrouvez toutes les informations complémentaires ainsi que les documents à télécharger sur la page dédiée de la Fondation de France

 


aperçu du site