Fédération Française de BaDminton
Accueil
Image Equipe


Téléthon 2021
Boutique en ligne

 

Inscription newsletter
01/02/2021
Grenelle de l’Education et de l’Inclusion par le Sport
La FFBaD, en tant que partenaire et membre du CA de l’Association Nationale pour la Performance Sociale du Sport (ANPSS), a assisté ce lundi 1er février en visio-conférence au Grenelle de l’Education et de l’Inclusion par le Sport organisé par la Mairie de Garges-lès-Gonesse et son Maire Benoit JIMENEZ. Sylvain BENAIN, vice-président de la FFBaD était présent.
Cette matinée a permis de mettre en lumière la nécessité de soutenir les jeunes issus des quartiers populaires dans cette période particulièrement compliquée, que ce soit dans une démarche d’intégration sociale ou professionnelle par le sport. L’objectif final de ce Grenelle étant d’annoncer 10 propositions présentées par le groupe du Maire à l’origine de cet événement.

Ce grenelle a démarré par l’intervention de nombreux élus politiques comme Roxana MARACINEANU (Ministre des Sports), Valérie PECRESSE (Présidente de la Région Ile-de-France), François BAROIN (Président de l’AMF) ainsi que de nombreux Maires et Députés, qui ont pris la parole pour rappeler l’importance de l’éducation par le sport et les mesures déjà mises en place pour l’accompagner.

 
La présence de la Ministre Chargée des Sports, Roxana MARACINEANU

Benoit JIMENEZ (Maire de Garges-lès-Gonesse) à gauche et Valérie PECRESSE (Présidente de la Région Ile-de-France) à droite

Dans un second temps, des sportifs de haut-niveau sont également intervenus pour faire part de leur retour d’expérience et l’importance que le sport a eu dans leur parcours de vie. Enfin, des responsables de structures sportives ont pris la parole pour montrer ce qui était fait concrètement dans les quartiers et comment le sport était utilisé dans l’éducation et l’insertion des jeunes.

Par ailleurs, l’ANPSS, partenaire de la FFBaD, a également pris la parole en la personne de son président Jean-Philippe ACENSI pour inciter les élus politiques à utiliser le sport pour répondre aux enjeux sociétaux auxquels ils sont confrontés et à mettre les moyens humains, financiers et matériels en face de cette ambition.

La réunion s’est clôturée par la présentation des 10 propositions :
1. Création de 5 000 emplois « coach d’insertion par le sport » sur 5 ans
2. Développer le rôle de conseiller technique de la performance sociale du sport au sein des territoires qui comportent un QPV
3. Mise en place de 10 000 contrats type « aidés » vers les clubs sur l’ensemble des thématiques sociétales (éducation, santé, lien social, féminisation, handicap, etc.)
4. Mise en place d’un fond d’urgence de 50M pour soutenir les associations
5. Création d’un réseau d’incubateur pour permettre à 100 projets locaux de changer d’échelle et d’avoir un impact plus fort
6. 85M pour accompagner 50 000 jeunes vers l’insertion socio-professionnelle
7. Soutien au développement de 2000 stages avec 15 jeunes par stage à finalité sociale et éducative via le dispositif vacances apprenantes
8. Développer l’équipement dans les QPV : Financement de 224 gymnases, 224 piscines, 224 salles de sports, 224 terrains de grands terrains et 224 autres équipements
9. Création d’une filière permettant de sécuriser et pérenniser les emplois avec une offre aux employeurs, salariés permanents et salariés en insertion
10. Faire une expérimentation de ce projet sur 10 départements identifiés
 

Les maires à l'origine du Grenelle et des 10 propositions
aperçu du site