Fédération Française de BaDminton
Accueil
Image Equipe

Boutique en ligne

 

Inscription newsletter
26/10/2019
YONEX IFB – La FFBaD fête ses champions
Lors des Internationaux de France de Badminton ce vendredi a eu lieu la traditionnelle « fête à la médaille ». Cet événement pour le moins important du calendrier des IFB 2019 a permis de récompenser les meilleures performances du badminton tricolore. Dans tous les domaines.
« La FFBaD a ce devoir d’excellence. » Par ce rappel fort en ouverture de la cérémonie en l’honneur des médaillés de l’année, le président de la FFBaD Florent Chayet a rappelé l’importance pour la Fédération de valoriser et d’accompagner les meilleures performances du badminton français.

Pour récompenser l’excellence sportive, le président a rappelé que les performances françaises sur tous les terrains, à la fois en ce qui concerne le haut-niveau et l’accès au haut niveau, étaient en augmentation. Et les performances françaises se jouent désormais sur le toit du monde.

Des médailles mondiales historiques

Les vétérans Hélène Dijoux et Audrey Petit ont été d’abord mises à l’honneur par leur titre de championnes du monde du double dames dans leur catégorie +35 ans. Ont été également mis à l’honneur : Perrine Lebuhanic pour son titre de vice-championne du monde en simple dames +35 ans, Christophe Lionne en simple hommes 45 ans et la paire Xavier Engrand/Jérome Krawczyk en double hommes 40 ans pour leurs médailles de bronze respectives.

Autre championnat du monde, junior cette fois, autre performance magistrale pour un champion de badminton. Christo popov (Fos sur Mer), seulement Junior 1, a réussi l’exploit d’obtenir une médaille d’argent et un titre de vice-champion du monde plus que mérité dont il peut être fier. « Christo est indiscutablement un excellent joueur de badminton, et j’aimerais bien sûr qu’il le reste le plus longtemps possible. Mais au-delà de cela, c’est aussi un super gamin. Et à mes yeux, c’est une chose aussi importante que le reste », a commenté Florent Chayet.

Enfin, c’est Lucas Mazur (Salbris) qui a été appelé à monter sur scène, pour son formidable palmarès en para-badminton (multiple champion d’Europe et du Monde depuis 2016) et son nouveau récent titre mondial obtenu en Suisse en août 2019. Fabien Morat, médaillé de bronze dans le même événement, a également été mis à l’honneur pour sa performance.

Florent Chayet a insisté sur l’accompagnement réalisé par les entraîneurs, cadres techniques, préparateurs physiques et staff médical de ces différents joueurs et joueuses, et a notamment demandé à une Sandrine Bernard émue (entraîneur national du para-badminton), de le rejoindre sur scène en compagnie de Lucas Mazur, pour la remercier de son investissement sans faille au service de la discipline.

Des médailles européennes


Les performances françaises au niveau européen ont également été récompensée. Ainsi, Sacha Lévêque (Chambly) a été récompensé pour son titre de vice-champion d’Europe chez les U17. Alex Lanier a été cité pour sa médaille de bronze.

La performance de Brice Leverdez aux Jeux Européens a également été saluée (Médaille d’argent dans une compétition qui rapportait des points pour la qualification olympique), mais également le fait qu’il a été le porte-drapeau de la délégation française lors de la cérémonie de clôture de l’événement. Les médaillés de bronze des Jeux européens (Anne Tran et Emilie Lefel, Delphine Delrue et Thom Gicquel) ont également été saluées.

Chez les officiels, Alain Bertrand et Sébastien Bourdin récompensés

Lors de cette cérémonie, l’AFCAM (Association Française du Corps Arbitral Multisports) a également récompensé des arbitres particulièrement remarqués pour leurs performances en tant qu’officiel de terrain.

Deux catégories sont concernées : la catégorie « espoir » et la catégorie « élite ». Dans la première, c’est Sébastien Bourdin (Caen), qui remporte le trophée. Juge-Arbitre, président de la Ligue de Normandie à 34 ans, il fait partie des dirigeants et officiels très investis dans le badminton français.

Dans la catégorie « élite », c’est Alain Bertrand qui a été récompensé. Investi dans le badminton depuis 1969, date de sa première licence, il a arbitré son 1er match aux Internationaux de France en 1976. Membre de la Commission Nationale d’Arbitrage depuis 1988, JA de nombreux championnats de France, il a été honoré à la fois par la médaille et le trophée de l’AFCAM.
aperçu du site