Fédération Française de BaDminton
Accueil
Image Equipe

Boutique en ligne

Téléthon 2017
 
Inscription newsletter
02/12/2017
Welsh Open – Deux belles finales tricolores
A Cardiff, au Pays de Galles, de nombreux français étaient présents au stade des quarts de finale vendredi. Trois d’entre eux se sont hissés jusqu’en finale : Marie Batomène en simple Dames et la paire Adam/Corvee en double Hommes.
Deux malheureux petits points. C’est ce qu’il a manqué aujourd’hui à Samy Corvée et Eloi Adam, associés ensemble en double hommes au tournoi de Cardiff pour s’offrir le titre. Une finale de rêve, perdue sur le fil 22-20 au troisième set, après s’être offert le premier 23-21 et avoir concédé la deuxième manche sur le même score. 56 minutes d’un combat acharné, avec deux équipes véritablement au coude au coude, qui n’aura pas souri aux français. Dommage.

Mais les deux garçons peuvent être fiers de leur parcours. Assumant leur statut de tête de série 2, ils s’imposent de façon autoritaire, en deux sets, jusqu’en demie. Là, ils rencontrent un peu plus de résistance face aux têtes de série 3, les irlandais Nguyen/Reynolds. Solides, les tricolores s’imposent sans trembler 21-19 22-20. Cette finale perdue face aux anglais Baczala et Roe laissera sans doute un goût de trop peu dans la bouche, mais Eloi et Samy ont réalisé une très belle performance qui, avec le recul, devrait leur donner un coup de motivation indéniable pour poursuivre leurs efforts à l’entraînement. Quant aux autres paires françaises engagées dans ce tableau, c’est le stop en quarts de finale.

Marie Batomène en forme

Chez les filles, la bonne surprise de cette compétition est à mettre à l’actif de Marie Batomène, qui s’est hissé jusqu’en finale. Tête de série 7 du tournoi, la française s’impose d’abord en deux sets contre une tchèque avant de batailler en trois manches face à la pakistanaise Shahzad. Elle déroule ensuite sur les deux matchs suivants avant de céder en finale –logiquement- contre la TDS 1, l’indienne Lad, 15-21 8-21. Beau parcours. Stop en quarts pour Manon Krieger et Yaelle Hoyaux.

Pas de miracle au-delà des quarts

Dans les autres tableaux, les tricolores qualifiés pour les quarts de finale n’ont pas réussi à passer cette étape, qu’il s’agisse de Vincent Médina et de Leo Rossi en simple hommes, ou de la paire Adam/Heriau en mixte, qui a malgré tout failli surprendre la tête de série 1 en s’offrant le luxe de ne perdre « que » 25-23 au troisième set.

Tous les résultats bleus ici

aperçu du site