Fédération Française de BaDminton
Accueil
Image Equipe

Boutique en ligne

Inscription newsletter
31/01/14
Cholet 2014 – Simple Hommes : Les huit élus sont …
Les huit places pour les quarts de finale sont toujours très disputées. Les outsiders ont vendu crânement leurs chances mais les favoris veillent au grain.
 Thomas ROUXEL (Chambly) a vaincu le signe indien de Saint-Brieuc où il était sorti dès le premier tour. Cette année, à Cholet, le Picard  s’ouvre les portes des quarts après avoir battu Maxime RENAULT (Maromme) 21/11 22/20. Il y retrouvera Maxime MICHEL qui s’est défait de « l’ancien » Fabrice BERNABE qui a joué pour l’occasion ses 18ème France d’affilé 21/12 21/12.

Retour gagnant pour Ervin KEHLHOFFNER, représentant français aux JO de Pékin, qui rejoint lui aussi les quarts. Absent du rendez-vous des France depuis 2009, l’Alsacien et Breton d’adoption a dominé Bjorn SEGUIN (IMBC) 21/19 21/14. Il affrontera Brice LEVERDEZ (Créteil) qui a fait un début de compétition tranquille. En patron, le Cristolien a contrôlé les échanges face à Antoine BEBIN (Maromme). Victoire sans trembler 21/18 21/08.

Matthieu LO YING PING (Aulnay-sous-Bois), habitué du podium, continue son bonhomme de chemin. Face à Romain EUDELINE (Red Star Mulhouse), le médaille de bronze 2013 s’en sort en deux sets 21/14 21/14. Il aura la lourde tâche d’affronter en quart l’autre favori de la compétition Lucas CORVEE (IMBC). En mode diesel, ce dernier a mis un set pour rentrer dans son match face à Pierrick CAJEOT qui revient d’une longue blessure.

Sylvain TERNON confirme son statut de tête de série [5/8] en battant Simon MAUNOURY 21/18 21/11. Tout comme Lucas CLAERBOUT [3/4] qui a dominé Mathieu PERRIN 21/10 21/13.

Quarts de finale
Brice LEVERDEZ (Créteil) Vs Erwin KEHLHOFFNER (Guichen Bourg-des-Comptes)
Thomas ROUXEL (Chambly) Vs Maxime MICHEL (Salbris)
Sylvain TERNON (Maromme) Vs Lucas CLAERBOUT (Talence)
Matthieu LO YING PING (Aulnay-sous-Bois) Vs Lucas CORVEE (IMBC)

Le tableau complet du Simple Hommes consultable ICI

Pour suivre le direct vidéo, c'est ICI

Pour suivre le live score, c'est ICI

Le programme de demain ICI
aperçu du site