Fédération Française de BaDminton
Accueil
Image Equipe

Boutique en ligne

Inscription newsletter
11/11/2013
Mondiaux Parabadminton : David Toupé sur le toit du monde
Ce matin du 11 novembre, le réveil devait avoir un doux parfum de victoire pour David TOUPÉ. Ce dernier s'est offert une médaille d'or historique en double hommes aux mondiaux de parabadminton dimanche avec son partenaire, l'allemand Thomas WANDSCHNEIDER.
L'événement est historique. Dimanche 10 novembre : le drapeau bleu, blanc, rouge flotte sur Dortmund. David TOUPÉ, fer de lance de la délégation tricolore aux mondiaux de parabadminton, vient tout simplement de rafler la médaille d'or en double hommes dans la compétition, après un parcours sans fautes.

Survolant le tableau de double avec son partenaire allemand Thomas WANDSCHNEIDER, David a remporté tous ses matches en deux sets. En finale, contre la paire turquo-coréenne KERTMEN/SEOP, ils l'emportent 21/10 21/16 en 30 petites minutes de jeu, sans jamais être véritablement inquiétés. Une victoire pleine de symbole, pour celui qui n'avait encore jamais réussi à obtenir l'or dans un championnat du monde.

La consécration pour un champion

David TOUPÉ, ancien membre de l'équipe de France valide, est déjà un habitué des podiums internationaux. En 2009, aux championnats du monde en Corée, il obtient déjà une médaille d’argent en double hommes et une médaille de bronze en simple. Les deux premières médailles d'or de sa carrière seront glanées en 2010 en Suisse, où il est devenu Champion d'Europe en simple et double mixte, associé à la Suissesse Sonja HASLER. Lors de cette édition des Europe, il a également remporté la médaille d’argent en double hommes avec son compatriote Sébastien MARTIN.

Plus récemment, en 2011, lors de la dernière édition des championnats du monde, David empochait trois médailles : deux de bronze et une d'argent. Avec Sonja HASLER, il perdait en finale du mixte contre les Coréens LEE/SON. En Simple, David était le favori en tant que tête de série n°1, mais a butté sur ce même Coréen LEE. Le Français se contentera du bronze. Enfin, associé au Russe POLSTYANKIN, il termine là aussi son parcours en demi finale face aux aux Japonais NAGASHIMA/YAMAMI.

Aujourd'hui, David peut savourer : il est champion du monde. Mais plus que ça, il est sans aucun doute fier de porter haut les couleurs d'une équipe de France de parabadminton de plus en plus dynamique sur la scène internationale, à l'image des 14 tricolores en lice à Dortmund ce week-end. Et ça, ça vaut de l'or.

Pour retrouver les résultats de la compétition, cliquez ICI

aperçu du site