Fédération Française de BaDminton
Accueil
Image Equipe

Boutique en ligne

 

Inscription newsletter
20/01/2021
Ça joue au Bad dans les territoires ultramarins
En période de crise sanitaire, les territoires ultramarins ne sont pas soumis aux mêmes restrictions concernant le sport en intérieur qui ne s’appliquent qu’au territoire métropolitain et à la Corse. Le point.
La pratique du badminton est possible depuis le 15 décembre 2020, dans tous les équipements sportifs couverts, selon des règles édictées par chaque préfecture ultramarine. Les horaires d’entraînement doivent être adaptés pour que les pratiquants et encadrants puissent respecter le couvre-feu imposé dans chaque territoire, lorsqu'il y en a un.

Selon le territoire ultramarin, les dispositions de la pratique du badminton sont différentes :
  •  
  • Guyane : la pratique en établissement Type X est autorisée pour le public jeune et adulte, en loisir ou en compétition, en huis clos. Le couvre-feu s’applique à 23h selon les communes (plus d’information ICI sur le couvre-feu).
  • Martinique : toute pratique individuelle ou collective est désormais interdite, ce pour une durée de 3 semaines à partir du jeudi 1er avril 2021.
  • Nouvelle Calédonie : toute pratique individuelle ou collective est désormais interdite, pendant la durée du confinement instauré le dimanche 7 mars 2021, jusqu’au 28 mars.
  • La Réunion : la pratique en établissement Type X est autorisée pour le public jeune et adulte, en loisir seulement, en huis clos. Les compétitions sont désormais interdites. Un couvre-feu est instauré de 22h à 5h, jusqu’au 5 avril.
  • Wallis et Futuna : toute pratique individuelle ou collective est désormais interdite, jusqu’à nouvel ordre. Le confinement est prolongé jusqu’au 6 avril.
 

[Mise à jour : Mercredi 31 mars 2021]


La situation sanitaire peut évoluer très rapidement. Nous invitons les clubs ultramarins à se rapprocher de leur préfecture pour être au fait des dernières informations.

aperçu du site