Fédération Française de BaDminton
Accueil
Image Equipe

Boutique en ligne

Inscription newsletter
22/08/2016
Rio 2016 : la fin du règne chinois
Les Jeux Olympiques se sont terminés hier avec des surprises dans toutes les disciplines et le badminton n’y fait pas exception. Les médaillés olympiques sont attendus aux Yonex IFB. De Rio à Paris, il n’y a qu’un pas !
Il y a 4 ans, à Londres, la Chine remportait 8 médailles dont les 5 titres olympiques mais à Rio, l’Empire du Milieu n’en remporte que 3 dont 2 en or. Retour sur les 5 tableaux et découvrons les nouveaux Champions Olympiques.

Simple hommes : Lee Chong Wei, le Poulidor du badminton

Jamais 2 sans 3 pour le Malaisien qui une fois de plus repart avec l’argent. Pourtant, Lee Chong Wei avait en demi-finale enfin réussi à battre son meilleur ennemi le Chinois, double Champion Olympique, Lin Dan. Pour enfin décrocher la médaille d’or il devait se défaire d’un autre Chinois : Chen Long vainqueur en demie du jeune Danois Viktor Axelsen.
Le match s’annonçait serré car ce n’était pas la première fois que les 2 hommes s’affrontaient. Le n°1 mondial mène 13 à 12. Après 1h14 de combat, Long remporte l’or sur un score de 21/18 – 21/18. Lee Chong Wei remporte une 3ème médaille d’argent et rentre dans l’histoire des Jeux car c’est la première fois qu’un joueur de simple remporte 3 médailles en 3 Jeux consécutifs.
La tête d’affiche des prochains Yonex IFB, Viktor Axelsen s’offre une sublime médaille de bronze qui le place définitivement dans le clan des grands !

Podium:
Or: Chen Long (CHN)
Argent: Lee Chong Wei (MAL)
Bronze: Viktor Axelsen (DEN)

Simple dames : Carolina Marin, la reina

L’Espagnole Carolina Marin est elle aussi rentrée dans l’histoire. La double Championne du monde et d’Europe est la première européenne à gagner l’or en simple dames. Elle met fin au règne de la Chine qui avait remporté ce titre sur les 4 derniers Jeux.
Pour en arriver là, elle a dû battre en demi-finale la Championne Olympique Li Xueri. Cette dernière s’est gravement blessée en fin de deuxième set laissant Carolina rejoindre la dernière étape à gravir.
Face à elle, l’Indienne Pusarla V Sindhu qui a créé la surprise en se hissant jusqu’en finale, en battant notamment la n°2 mondiale en quart de finale. L’Indienne remporte le premier set 21/19 mais n’arrive pas à conclure et perd les 2 suivants sur le score de 21/12 – 21/15. Carolina peut exulter, c’est bien elle la reine de la discipline.

Podium:
Or: Carolina Marin (ESP)
Argent: Pusarla V Sindhu (IND)
Bronze: Nozomi Okuhara (JPN)

Double hommes: Fu Haifeng double la mise

Le Chinois Fu Haifeng conserve son titre. Pour cette olympiade, il faisait équipe avec Zhang Nan. Ce tableau fut plein de surprises. Les Chinois durent écarter de leur route les révélations de la compétition, les Britanniques Marcus Ellis et Chris Langridge, n°22 mondiaux. Ces derniers ont battu durant la compétition les paires n°3 et 8 mondiales. Ils ne rajouteront pas à leurs palmarès les n°4 mondiaux. Mais s’offriront une très belle médaille de bronze historique pour le badminton anglais.
De l’autre côté du tableau, la paire malaisienne V Shem Goh et Wee Kiong Tan, n°12 mondiale, bat en quart la paire coréenne n°1 mondiale.
La finale entre la paire chinoise et malaisienne a duré 1h10. Cette dernière remporte le 1er set 21/16. Le deuxième tourne en faveur des Chinois, 21/11. L’ultime set est extrêmement serré et à la hauteur de nos espérances. Fu Haifeng et Zhang Nan gagnent le troisième set 23/21.

Podium:
Or : Fu Haifeng et Zhang Nan (CHN)
Argent : V Shem Goh et Wee Kiong Tan (MAL)
Bronze : Marcus Ellis et Chris Langridge (GRB)

Double dames : La Chine détrônée

Depuis que le badminton est au programme des Jeux Olympiques, la Chine avait remporté toutes les médailles d’or en double dames jusqu’à cette année. Une révolution. La faute aux Danoises Christinna Pedersen et Kamilla Rytter Juhl. Ces dernières voulaient devenir les premières européennes à se qualifier en finale du double dames. Au bout d’1h15 de jeu, celles-ci rentrent doublement dans l’histoire en privant la Chine d’une potentielle médaille d’or.
De l’autre côté du tableau, les n°1 mondiales - les Japonaises Misaki Matsutono et Ayaka Takahashi- ont fait respecter la hiérarchie en se hissant en finale.
Dans le dernier affrontement, les Danoises remportent le premier set 21/18 mais s’effondrent au 2ème en s’inclinant 21/9. Le 3ème set est serré mais il est gagné par les Japonaises Misaki Matsutono et Ayaka Takahashi, 21/19. Le pays du soleil levant entre dans l’histoire avec cette première médaille d’or !

Podium:
Or : Misaki Matsutono et Ayaka Takahashi (JPN)
Argent : Christinna Pedersen et Kamilla Rytter Juhl (DEN)
Bronze : Jung Kyung Eun et Shin Seung Chan (KOR)

Double mixtes : Ahmad et Natsir les rois incontestables du mixte

Les Indonésiens (n°3 mondiaux) Tontowi Ahmad et Lilyana Natsir et les Malaisiens (n°11 mondiaux) Peng Soon Chan et Liu Ying Goh ont dominé toute la compétition en ne perdant pas un seul set.
Ce sont donc 2 paires plutôt « fraîches » qui se retrouvent en finale. Les Indonésiens ne laissent aucune chance et aucun espoir à leurs adversaires et s’imposent en 45 minutes 21/14 – 21/12. Les vainqueurs des Yonex IFB 2014 ont enchanté leurs fans et apporté la 19ème médaille olympique de badminton à l'Indonésie, le jour de la fête nationale !

Podium:
Or : Tontowi Ahmad et Lilyana Natsir (INA)
Argent : Peng Soon Chan et Liu Ying Goh (MAL)
Bronze : Zhang Nan et Zaho Yunlei (CHN)

Pour retrouver l’intégralité des résultats cliquez ICI
aperçu du site