Fédération Française de BaDminton
Accueil
Image Equipe


Prévention Violence
 
 
Boutique en ligne

 

29/04/2021
Championnats d'Europe : Direction les quarts
Les Championnats d’Europe individuels se poursuivent à Kiev en Ukraine. Les Français sont toujours en forme avec 2 simples hommes et 3 doubles au rendez-vous des quarts de finale, demain. Le chemin vers les médailles passera par le Danemark. Seul le mixte DELRUE/GICQUEL défiera des Russes.
Simple Hommes

Toma Junior POPOV (n°42) ne verra pas les quarts. La faute au Finlandais KOLJONEN (n°80) qui a joué crânement sa chance et qui s’impose 21/12 21/17. Avec cette défaite, le Fosséen laisse passer une des trois chances qu’il lui reste de se rapprocher de Brice LEVERDEZ dans la course à la qualification olympique pour Tokyo. Ce dernier a dû une nouvelle fois s’employer pour venir à bout du Finlandais HEINO (n°90) après 1h07 de jeu 21/13 20/22 21/16. Une fraicheur qui pourrait lui faire défaut demain face au Danois Anders ANTONSEN (n°3). Un défi de taille attend aussi Thomas ROUXEL qui défiera le géant danois Viktor AXELSEN (n°2) (n°43) après avoir battu en huitièmes l’Ukrainien BOSNIUK (n°169) 21/12 21/11.

Thomas ROUXEL : « Je suis très content de ma prestation aujourd’hui, j’étais clairement favori donc ce n’est jamais évident à gérer. Mais comme hier on a bien préparé le match avec Maxime (son coach NDRL), ça s’est bien passé. Demain, je joue mon 1/4 de finale contre AXELSEN pour aller chercher une médaille. Il est favori mais je vais bien évidemment tout donner. Les Danois ont montré des signes de fragilité donc tout est possible. »

Tableau simple hommes >>

Simple Dames

Marie BATOMENE (n°65), après deux victoires convaincantes, s’arrête en huitièmes dominée par la Danoise JAKOBSEN (n°43) 17/21 11/21.

Tableau simple dames >>

Double Hommes

Après sa désillusion en simple, Toma Junior POPOV s’est repris en double avec son frère Christo. Les frangins (n°45), après une entame manquée, reprennent le contrôle du jeu pour battre les Néerlandais JILLE/ VAN DER LECQ (n°63) 12/21 21/12 21/11. Ils devront être encore plus costauds, demain, face aux Danois ASTRUP/RASMUSSEN (n°11). Les Français n’ont encore jamais gagné contre eux en deux confrontations. Les Champions d’Europe Juniors 2018 – Fabien DELRUE et William VILLEGER (n°151) – sont passés tout près de l’exploit face aux Anglais médaillés de bronze à Rio – ELLIS/LANDRIDGE (n°12, TDS2). L'expérience a finalement fait la différence. Après 1h22 sur le court, les Britanniques s'imposent 21/18 19/21 21/16.

Tableau double hommes >>

Double Dames

Anne TRAN et Emilie LEFEL (n°24), qui lors de la dernière édition en 2018 étaient montées sur la deuxième marche du podium, ont été mises hors course par les Suisses MÜLLER/STADELMANN (n°151) 16/21 21/7 19/21. Une déconvenue qui amoindrit fortement leur chance de voir Tokyo.

Tableau double dames >>

Double Mixte

Anne TRAN et Ronan LABAR (n°39) sont allés chercher aux forceps leur qualification face aux Allemands OSTERMEYER/JANSEN (n°48) 13/21 21/13 21/19. Après un premier set manqué, les Français retrouvent le sens du jeu dans le 2ème. Dans le troisième, ces derniers courent après le score avant de revenir à 16 partout. Anne et Ronan ne laissent pas passer leur chance et rejoignent les quarts de finale où ils affronteront les Danois BØJE/ CHRISTIANSEN (n°17).

Dans le duel franco-français Delphine DELRUE/ Thom GICQUEL (n°10) Vs Margot LAMBERT/Eloi ADAM (n°59), la logique des classements mondiaux a été respectée. Les récents vainqueurs du Swiss Open, pour leur premier match dans la compétition, s’imposent 21/09 21/12. Ils devront être prêts, demain, lors du quart face aux Russes DAVLETOVA/ ALIMOV (n°21). En 6 confrontations, les Français ne se sont imposés qu’une seule fois. C’était en février dernier lors de la demi-finale des Championnats d’Europe par équipe mixte. À eux de rester sur la même dynamique pour s’assurer une place dans le dernier carré.

Ronan LABAR « Nous sommes très contents d’atteindre les quarts de finale une nouvelle fois. Ça a été un match compliqué dans lequel nous n’avons jamais baissé les bras et où l’aspect psychologique a été crucial. Maintenant on va tout faire pour aller chercher la médaille demain. »

Tableau double mixte >>

Comment suivre la compétition ?







aperçu du site