Fédération Française de BaDminton
Accueil
Image Equipe

Boutique en ligne

Téléthon 2017
 
Inscription newsletter
Championnats d’Europe : la folie Anne Tran et Emilie Lefel
Les deux Françaises se sont qualifiées pour la finale des championnats d’Europe en double dames aujourd’hui à Huelva. Elles apportent ainsi une nouvelle médaille historique à la France, jamais une paire n’était parvenue à ce stade de la compétition.
Depuis 2004 et Hongyan Pi en argent à Genève, la France n’avait plus compté de joueurs en finale d’un championnat d’Europe. C’est chose faite aujourd’hui avec la belle victoire d’Anne Tran et Emilie Lefel (n°33 mondiales) sur la paire Néerlandaise Selena Piek et Cheryl Seinen (n°30).

Il aura fallu trois sets pour délivrer le clan français. Après un premier set concédé 21/17, les Bleues avaient bien l’intention d’honorer leur dernière compétition avec leurs coachs Jesper Hovgaard et Peter Gade d’une finale. C’est ce qu’elles ont fait dans la suite du match en prenant les devants pour égaliser à 1 set partout 21/18. Bien dans leur rencontre, elles prennent les devants dans le troisième set décisif pour mener de 5 points à l’entame du money time (19/14). Malgré un dernier sursaut de leur adversaire en fin de match, les Bleues peuvent exulter : elles sont en finale des championnats d’Europe !

Demain, elles seront opposées à la paire bulgare composée des deux sœurs Stefani et Gabriela Stoeva (n°12 mondiales). Plus rien à perdre, tout à gagner, les filles décrocheront-elles le premier titre européen de l'histoire du badminton français ? Réponse demain !

La réaction d’Emilie Lefel : « On n’a pas forcément bien débuté le premier set. On avait la tactique en place mais on a fait beaucoup de fautes. Pour la suite, on a gardé notre tactique mais on a été plus rigoureuses sur les rallies, et ça a payé. Pour le moment, je ne réalise pas. La médaille hier était déjà géniale, mais la finale est encore plus forte. C’est bien pour la France et pour nous, ça permet de confirmer ces derniers mois ou on a pris pas mal de confiance. »

La réaction d’Anne Tran : « Pour l’instant, je suis fatiguée par la demie. Il va falloir récupérer pour pouvoir tout donner demain. Cette finale est bien pour nous et pour les coachs. C’est notre dernière compétition tous ensemble, donc ce sera fort en émotions. Demain en finale, on jouera à fond et libérées. On a beaucoup joué contre les Stoeva cette année et toujours perdu. Mais c’est une finale et tout peut se passer. »

Retrouvez le tableau >>



En bon favori de la compétition, le numéro 1 mondial Viktor Axelsen n’avait pas l’intention de passer plus de temps que nécessaire sur le court aujourd’hui, et le Français Brice Leverdez (n°24) en a fait les frais. Parfaitement remis de sa blessure à la cheville, le champion du monde a offert un récital au public espagnol. Le Français à beau tenter, il est vite mis en difficultés tant la technique du Danois est irréprochable. A cela s’ajoute quelques erreurs de jugement de la part du Français qui lui facilitent encore plus la tache. En deux sets éclairs, Viktor Axelsen a pris sa revanche de l’an dernier (où il avait été éliminé en demi-finale par son compatriote Anders Antonsen) et se qualifie pour la finale (21/7 21/9 en 31 minutes). Il retrouvera demain le champion d’Europe en titre, Rajiv Ouseph, tombeur de Lucas Corvée hier en quarts.

C’est donc terminé pour Brice Leverdez dans ces championnats d’Europe. Il repart néanmoins avec la médaille de bronze qui lui échappait depuis quelques années. Après avoir échoué 3 fois en quarts de finale, le voilà sur le podium aux côtés de Jan O Jorgensen, autre perdant du jour en simple hommes.

La réaction du numéro 1 français : « Je suis très déçu. Déçu de ne pas avoir su garder ma patience. Le goût est amer après ce match vraiment mal géré d’un point de vue tactique. Je me sentais bien physiquement et techniquement, c’est énervant. Lui de son côté a été solide, et c’est pourquoi il est numéro 1 mondial. »

Retrouvez le tableau >> 
 
aperçu du site