Fédération Française de BaDminton
Accueil
Image Equipe

Boutique en ligne

Inscription newsletter
27/04/18
Championnats d'Europe : deux médailles historiques pour la France
Avec 6 français en quarts de finale, jamais la France n’avait eu autant de chances de médailles dans un championnat d’Europe. Et Huelva est décidement une terre de réussite pour le clan tricolore qui s’assure de deux médailles grâce à Brice Leverdez en simple hommes et Anne Tran/Emilie Lelel en double dames.
Match à rebondissements pour le numéro 1 Français qui rentrait sur le court dans l’optique de décrocher sa première médaille européenne, après avoir échoué trois fois en quarts de finale. Opposé au Néerlandais Nick Fransman, les deux joueurs ont dû s’armer de patience et s’adapter aux problèmes techniques liés à la lumière sur ce court. Le premier set est à mettre au crédit du Néerlandais, plus agressif, qui surprend Brice (24/22). Après plusieurs interruptions et un changement de terrain en milieu du 2ème set, Brice parvient à égaliser 21/15. Au jeu de la concentration, c’est le Français qui en ressort vainqueur et parvient à mettre la pression sur Nick Fransman, plus en retrait en fin de match. Il remporte finalement cette drôle de rencontre 22/24 21/15 21/15 et assure sa première médaille européenne.
Pour améliorer la couleur du métal, il faudra battre demain le favori de la compétition, numéro 1 mondial et champion du monde, Viktor Axelsen. Ce dernier mène 3 à 0 dans l’historique des rencontres.

La réaction de Brice Leverdez : « Pour l’instant je ne réalise pas que je viens d’assurer cette médaille de bronze. Je suis encore dans l’adrénaline du match et je veux rester concentré sur ma compétition. Demain un autre match m’attend et cette fois je serai outsider, donc je donnerai tout ce que j’ai. »

Retrouvez le tableau >>


Vite fait, mais bien fait ! Anne Tran et Emilie Lefel (n°33) ont également décroché leur première médaille européenne en battant la paire russe Ekaterina Bolotova/Alina Davetlova (n°38). Deux sets bien négociés (21/18 21/11) et 36 minutes auront suffi pour offrir à la France une deuxième médaille en un même championnat d’Europe. Du jamais vu ! Déjà assurées du bronze les deux Françaises seront opposées aux Néerlandaises Selena Piek et Cheryl Seinen, têtes de série 5 et légèrement devant au classement mondial (n°30). Tout est donc possible pour les Bleues !

La réaction d’Emilie Lefel : « Ma première médaille avant mes 30 ans ! On a réussi à gérer l’enjeu de la médaille en collant à la tactique » La réaction d’Anne Tran, qui fêtait aujourd’hui ses 22 ans : « Très contente, après notre début de saison un peu en deçà. On a réussi à remonter la pente et les efforts sont récompensés. C’était notre dernière compétition avec Jesper et Peter, donc riche en émotion. Nous voulions les remercier de tout ce qu’ils ont fait pour nous »

Retrouvez le tableau >> 


Si la médaille n’est pas au bout, Lucas Corvée pourra être fier de la performance réalisée aujourd’hui en quarts de finale face à l’Anglais Rajiv Ouseph, champion d’Europe en titre et numéro 21 mondial. Le Français a produit un très bon badminton pour faire douter le favori de la rencontre et même empocher le premier set 21/16. Dans le second set, les deux joueurs ne se lâchent pas et l’on peut espérer une troisième médaille pour la France aujourd’hui. A 18/18, c’est l’Anglais qui tire avantage du money time pour égaliser 21/18 et revenir dans le match. Le troisième set est plus compliqué pour le Français, qui laissent percevoir des signes de fatigue et commet plus d’erreurs, qui ne pardonnent pas face à un joueur du calibre d’Ouseph. Il est finalement battu 16/21 21/18 21/10.

La réaction de Lucas Corvée : "Je suis content d'avoir respecté mon statut de tête de série en allant en quarts de finale. C'est important pour la confiance. Maintenant, je suis déçu de mon match aujourd'hui. Je sens néanmoins que le travail paie. je ne suis pas loin du Top 20 et je dois apprendre à mieux gérer les moments décisifs des matchs."

Retrouvez le tableau >>


Audrey Fontaine et Ronan Labar pouvaient rêver d’une deuxième médaille européenne, après le bronze décroché l’an dernier au Danemark. Mais le tirage leur a réservé pour les quarts de finale la terrible paire danoise Christinna Pedersen et Mathias Christiansen, têtes de série 2 et numéros 10 mondiaux. Et aujourd’hui, la logique du classement a été respectée. Dominés d’entrée par les Danois, ils concèdent le premier set 21/16. Le second est meilleur, les Bleus sont davantage dans leur match. Ils prennent les devants et peuvent entrevoir une éventuel troisième set (17/12). S’en suit une période phare des Danois qui enchainent les points pour s’offrir deux volants de match. Un seul suffira. Ils s’imposent en deux sets (21/16 21/18) en 42 minutes.

« On est frustrés par le résultat. La physionomie du deuxième set nous laissait espérer de leur mettre la pression sur un 3ème mais malheureusement nous avons laché. On est très déçus ce soir. » a déclaré Ronan Labar

Retrouvez le tableau >>

Rendez-vous demain à partir de 14h pour le début des demi-finales. Voir le programme >>

dette
aperçu du site